L'ancien président Haitien, Jean-Bertrand Aristide, interdit de quitter le pays, objet d'une enquête pour corruption, trafic de drogue

Publié le dans Joseph Guyler Delva (author)

 (photo: )

PORT-AU-PRINCE, Haïti (HCNN) - L'ancien président d'Haiti, Jean-Bertrand Aristide, est interdit de quitter ce pays des Caraïbes, au moment où des autorités judiciaires compétentes ont relancé une enquête criminelle sur des cas de corruption, de détournement de fonds publics et de trafic illicite de stupéfiants, imputés à Aristide pendant sa présidence entre 2001 et 2004, a appris HCNN mercredi.

Aristide et plusieurs dizaines de ses anciens alliés ont été accusés d'avoir détourné des centaines de millions de dollars du trésor public à travers sa Fondation Aristide pour la démocratie et d'autres entreprises et organisations fictives et la complicité d'une banque controlée pas le gouvernement, la Banque Populaire Haitienne (BPH).

31 de ses anciens alliés - Mirlande Liberus, Yvon Neptune, Jean Nesly Lucien, Mirlande Liberus, Gustave Faubert, Ginette Céant, Marie Carmel Latouche, entre autres - ont également été interdits de quitter le pays, selon une décision rendue par le juge d'instruction Lamarre Bélizaire.

Les agents d'immigration ont confirmé mercredi l'information pour HCNN. Une première liste de 31 personnes a été envoyée aux autorités d'immigration au cours des dernières 48 heures et une plus courte liste de personnes interdites de quitter le territoire, qui comprend Aristide, a été envoyée mercredi.

Ces suspects et des personnes d'intérêt ont été cités à comparaître devant le juge Bélizaire lors de plusieurs séances d'audition prévues  jeudi et pour les jours et semaines à venir, selon ce qu'ont confié à HCNN des sources judiciaires en connaissane du dossier.

Le Juge Bélizaire a refusé tout commentaire sur l'affaire pour des "raisons juridiques et éthiques", en dépit des insistances d'un reporter de HCNN.

Les efforts, visant à atteindre Aristide et le porte-parole de son parti politique pour commentaire, mercredi après-midi, ont été infructueux.

Response(s) to “L'ancien président Haitien, Jean-Bertrand Aristide, interdit de quitter le pays, objet d'une enquête pour corruption, trafic de drogue ”