Quand Hervé Fourcand fout le camp

Publié le dans Darsen Roger (author)

 (photo: )

 

PORT-AU-PRINCE, Haïti (HCNN) -- Nous sommes le 12 septembre 2016, la chambre des députés doit partir en vacance, au terme de la 2e session ordinaire de la 50e législature.

  Il s'agit d'une exigence constitutionnelle. Et pour ce faire, il faut la tenue d'une assemblée nationale au cours de laquelle les parlementaires souhaitaient également statuer sur des instruments internationaux signés par Haïti.

 A part les députés qui étaient en nombre relativement imposant, les sénateurs n'étaient que 18, alors que le quorum requis pour tenir séance est de 16 sénateurs. Donc il suffit de réunir 4 sénateurs consentants pour infirmer le quorum.

 Et c'est exactement ce qui s'est produit. Fourcand fout le camp et 3 autres pairs conscrits emboitent le pas, obligeant le président de l'assemblée nationale, le sénateur Ronald Larèche, de suspendre la séance sans avoir réussi à  présider à la clôture régulière de la session législative.

 Un fait inédit dans l'histoire du parlement haïtien.

 

Response(s) to “Quand Hervé Fourcand fout le camp”